Somalie : nouvelles attaques à Mogadiscio, deux morts

Deux personnes ont été tuées dans deux attaques différentes dans la capitale somalienne Mogadiscio.

Nouveau drame à Mogadiscio. Au moins deux personnes ont péri dans deux attaques séparées, dans la capitale somalienne, dont l’explosion d’une bombe fixée à un véhicule. « Une personne est morte et une autre a été blessée quand un engin explosif fixé à leur voiture a été déclenché à distance, à Mogadiscio », selon un responsable de la police, Mohamed Jama, précisant que l’identité des victimes n’est pas établie.

Pas plus tard que mercredi, près de la localité de Qoryoley, à une centaine de kilomètres à l’ouest de la capitale, un soldat somalien a été tué et deux blessés, mercredi soir, dans l’explosion d’une voiture piégée, interceptée par les forces de sécurité, selon le gouverneur de la région de Basse-Shabelle, Abdukadir Nur Sidi. « Les forces de sécurité ont réussi à intercepter un kamikaze qui voulait perpétrer un attentat à Mogadiscio. Nous avons arrêté le suspect, mais la voiture qu’il conduisait, bourrée d’explosifs, a explosé alors qu’il était interrogé ailleurs », a confié le gouverneur à l’AFP.

Bien qu’ils aient été chassés de la capitale en août 2011, puis progressivement de l’essentiel de leurs bastions, par la force de l’Union africaine (AMISOM), les insurgés somaliens shebabs commettent régulièrement des attentats à Mogadiscio. D’ailleurs, la zone autour de Qoryoley est largement sous leur contrôle. Plusieurs personnes – parlementaire, responsables politiques ou des forces de sécurité, journaliste – ont été tuées ces derniers mois par des bombes fixées à leur véhicule.

Les shebab ont intensifié leurs attaques durant le mois de ramadan comme ils l’avaient annoncé, menant notamment plusieurs attentats spectaculaires contre des symboles des fragiles autorités somaliennes.