Somalie : les shebabs frappent encore et font 11 morts

Les shebabs font encore parler d’eux en Somalie. Ce vendredi, une voiture piégée a explosé à Mogadiscio tuant au moins onze personnes, dont un diplomate somalien.

Au moins onze personnes, dont un diplomate somalien, ont été tuées et une douzaine de personnes blessées, ce vendredi, dans l’explosion d’une voiture piégée contre un hôtel à Mogadiscio. L’information donnée par les autorités somaliennes et reprise par l’AFP, attribue cette attaque aux insurgés islamistes shebabs.

Selon le porte-parole du gouvernement somalien, Ridwan Haji Abdiwali, « onze personnes ont été tuées et douze ont été blessées. La police et les forces de sécurité ont immédiatement bouclé le secteur après la puissante explosion », survenue devant le luxueux hôtel Maka al Mukarama. D’après les informations obtenues par l’AFP d’un haut responsable du gouvernement somalien, l’attentat porte la marque des islamistes insurgés shebabs qui auraient encore en main plusieurs localités dans le sud du pays. Selon le gouvernement, Abdulkadir Ali Dhuub, l’ex-ambassadeur somalien à Londres, figure parmi les victimes.

Il faut reconnaître que Mogadiscio est fréquemment la cible d’attentats-suicide et d’attaques à la voiture piégée organisés par les islamistes shebabs. A noter que cette attaque survient environ un mois après le massacre du centre commercial Westgate à Nairobi, au Kenya, qui a fait au moins 67 morts. Les shebabs avaient revendiqué cette attaque.