Somalie : explosions et fusillade près d’une plage de Mogadiscio

L’explosion de deux voitures piégées, suivie d’une fusillade nourrie s’est produite devant un restaurant du front de mer de la capitale somalienne Mogadiscio.

En Somalie, l’explosion de deux voitures piégées, suivie d’une fusillade nourrie s’est produite devant un restaurant du front de mer de la capitale, Mogadiscio, selon la police. Dans l’immédiat, aucun bilan officiel sur d’éventuelles victimes n’est disponible. Le Premier ministre somalien, Omar Abdirashid Ali Sharmarke, a qualifié cette nouvelle attaque de « barbare ».

Un restaurant de la capitale somalienne Mogadiscio, situé devant la plage populaire du Lido, a été visé, ce jeudi 21 janvier 2016, par une attaque, une fusillade nourrie qui a éclaté peu après l’explosion de la première voiture piégée. L’information a été donnée par l’antenne somalienne de la BBC, qui précise que « les deux voitures piégées ont explosé en début de soirée, à une demie-heure d’intervalle. Durant ce laps de temps, cinq hommes armés étaient entrés en action ».

Pour l’heure, aucun bilan n’a été fourni, mais un officier de police cité par l’agence Associated press fait état d’au moins trois victimes à l’extérieur du restaurant. De nombreux établissements, dont certains hauts de gamme fréquentés par les hommes d’affaires et la diaspora somalienne revenue au pays, bordent cette plage du Lido.

Al-Jazeera a annoncé que les rebelles shebabs ont d’ores et déjà revendiqués l’attaque. Ce groupe lié à Al-Qaïda, qui veut renverser le gouvernement somalien soutenu par la communauté internationale, mène régulièrement des opérations meurtrières dans la capitale.