Six hommes présumés terroristes arrêtés en Espagne

Six hommes présumés terroristes ont été placés en garde à vue ce matin à Melilla, à la frontière entre le Maroc et l’Espagne. Il sont accusés d’avoir envoyé des jeunes faire le djihad en Syrie, Mali et Libye.

Ce matin, le Commissaire général de l’information de la police espagnole et le Service d’information de la gendarmerie espagnole ont effectué une opération commune. Ils ont placé six hommes présumés terroristes en garde à vue à Melilla, l’enclave espagnole. Il leur est reproché d’avoir envoyé plusieurs jeunes faire le jihad en Syrie, Mali et Libye, rapporte le journal espagnol El País.

Mustafa Al Lal Mohamed, Benaissa Laghmouchi Baghdadi, Kamal Mohamed Dris, Rachid Abdel Nahet Hamed, Mohamed Mohamed Benali et Mustafa Zizaoui Mohan ont été interpellés lors de cette opération qui a mobilisé deux hélicoptères de la police national et de la gendarmerie.
Benaissa Laghmouchi lui s’était engagé avec le groupe terroriste Al Qaida au Magrhreb islamique (AQMI), il avait alors pris en otage plusieurs Espagnols, avant de revenir sur la péninsule ibérique. Depuis son retour en Espagne, il était le chef d’une cellule jihadiste, dont la mission était de recruter de nouveaux combattants. Il est par ailleurs soupçonné d’être en relation avec le Mouvement pour l’unité et le jihad en Afrique occidental (Mujao), une branche d’Al-Qaida.

Le réseau démantelé ce matin avait établi une importante base à Melilla et Nador, grâce auquel ils transféraient les présumés jihadistes. Ce groupe avait déjà était partiellement démantelé au Maroc fin 2012.
On les soupçonne d’avoir envoyé au moins 26 présumés jihadistes ( 24 marocains et deux espagnols), au groupe terroriste Mujao, selon le ministère de l’Intérieur espagnol. Parmi les six détenus on compte la présence des responsables de la plate-forme Sharia4Spain, une organisation radical principalement présente sur internet.