Sidi Saïd domine la Formule 3

Le pilote algérien Nassim Sidi Saïd squatte les podiums de la Formule 3. Avec sa victoire à la course du Val de Vienne, il en est à son cinquième podium. Son ambition : être présent en Formule 1.

Et de cinq pour Sidi Saïd. Le pilote algérien est en passe de se faire un nom sur les circuits européens. Depuis le début de la saison, il a raflé cinq podiums. Le week-end dernier, après sa pole position de samedi et son ratage monumental lors de la seconde manche, Nassim Sidi Saïd est parti en sixième position sur la grille du départ.

Si le verglas l’a complètement déstabilisé dimanche matin, Nassim était très motivé pour la course du Trophée fédéral (coupe de France des circuits) qui s’est déroulée dans le Val de Vienne. Sa tactique était simple : accélérer tout le temps et profiter des erreurs de ses adversaires pour grignoter des places. Et espérer que la chance sera au rendez-vous.

L’ivresse de la vitesse

Après Albi et Croix-en-Ternois, Nassim Sidi Saïd visait la victoire à Val de Vienne. A 28 ans, il sait qu’il faut qu’il s’impose très vite dans la Formule 3 s’il veut réaliser son rêve : s’aligner sur la grille de départ en Formule 1.

Aussi, ce dimanche, il multiplie les risques. Dès le premier virage, il gagne une place et une autre au second tour avant de s’attaquer à Rousseau et à Dalloz. C’est dans un virage très rapide qu’il prend la première place, à quelques tours de la fin de la course. Une victoire à l’arrachée.  » Ma sortie de piste, lors de la deuxième manche que j’ai engagée trop rapidement, a failli me coûter le podium. Je remercie particulièrement mon équipe technique qui a été à la hauteur de sa mission.  »

Il reste deux courses importantes, durant cette saison, à Nassim Sidi Saïd pour étoffer son palmarès. Le pilote algérien se voit déjà sur le circuit professionnel.