Si je diffère de toi

« Si je diffère de toi, loin de te léser, je t’augmente »
Cette phrase d’Antoine de Saint-Exupéry pourrait servir de devise à la Francophonie, famille de pays et de peuples qui ne se retrouvent dans une même langue que pour en tirer des harmoniques différentes, des couleurs et des sonorités originales.
L’Afrique et le Maghreb fournissent les plus larges bataillons de francophones. Ils sont les premiers pourvoyeurs de créateurs, d’auteurs, d’artistes francophones, dont les oeuvres font vibrer et rayonner cette langue. Elle est à l’origine d’une autre forme de patrie : patrie intellectuelle, culturelle, univers de références partagées et de réflexes logiques, mémoire verbale. Car une langue, c’est une histoire collective, avec les marques qu’elle impose.
Tous, où que nous soyons, dans chacun de nos pays, nous sommes de petits guerriers de la langue, et nous l’enrichissons de ce que nous sommes et de ce que nous vivons, en l’exprimant comme nous le sentons. Afrik.com se veut aussi reflet de cette bigarrure linguistique, et nous n’avons pas à rougir de telle ou telle formule bien trempée, que les beaux esprits nous reprochent.
Nous sommes chez nous dans cette langue, nous l’habitons et nous la faisons vivre, et c’est la meilleure manière de l’aimer.
L’emblème de la Francophonie, c’est ce respect de l’autre dans sa différence. En termes diplomatiques, on aime parler aujourd’hui de  » diversité culturelle « . Eh bien, certes : soyons les vecteurs de la diversité, du point de vue qui dérange et de l’information qui tranche. Et faisons-le avec nos propres mots et nos propres affections. Nous respirerons ainsi plus largement, nous sentirons mieux la vigueur gonfler nos veines.
Cela s’appelle la vie, cela s’appelle l’Afrique.