Sept personnes enlevées au Niger

Un groupe de sept personnes, travaillant pour les sociétés Areva et Satom, a été enlevé jeudi matin au Niger près de mines d’uranium, dans la région d’Arlit, à 1 000 km au nord de Niamey apprend-on sur Le Parisien. Ces ressortissants étrangers – cinq Français, un Togolais et un Malgache – ont été kidnappés dans la nuit dans leurs maisons par un groupe fortement armé. Pour l’instant il n’y a pas eu de revendications. Les assaillants pourraient appartenir à Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), être des bandits qui revendent leurs otages aux djihadistes ou encore faire partie du peuple touareg, qui entretient des relations tendues avec Areva concernant la question des bénéfices tirés de l’exploitation des mines d’uranium.