Sénégal : Un manifestant tué par balle à Rufisque

Nouvelle journée de violence ce dimanche au Sénégal. Tout commence en début d’après-midi aux abords de la mosquée El Hadj Malick Sy de Dakar où de rudes affrontements opposent des jeunes tidianes choqués par la « profanation » vendredi de la mosquée, qualifiée de « bavure policière » par le ministre de l’Intérieur qui a présenté ses excuses à la communauté tidjane, et les forces de l’ordre, faisant au moins huit blessés dont un grave. Pendant que les échauffourées se poursuivent dans le centre-ville, les populations de la banlieue laissent éclater leur colère au croisement Cambérène, au rond-point de la Case aux Parcelles assainies, à Guédiawaye et à Rufisque, où un adolescent a été tué par balle. Dans la soirée, des jeunes ont brûlé des pneus et bloqué plusieurs artères dans de nombreux quartiers de la capitale. Des violences sont également à déplorer dans les villes de Thiès, Louga et Diourbel.