Sénégal : quand Auchan distribue le… Coronavirus

Alors que le Coronavirus étend ses tentacules au Sénégal où la barre des 38 cas a été franchie, des mesures sanitaires particulières sont prises partout dans le pays, notamment dans la grande distribution. Seulement, le géant français Auchan traîne les pieds et participe à répandre la pandémie dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Jeudi 19 mars 2020, il est 21h45 GMT. A l’entrée du magasin Auchan 1 de Thiès, est posté un vigile, non plutôt accoudé sur des marchandises. Les clients entrent et sortent, gérés par une seule caisse ouverte à cette heure. Rien de grave, jusqu’ici, même s’il y a une petite queue à faire. Les clients sont maintenant habitués à faire la queue là où la quasi-totalité des caisses sont fermées. Jour comme nuit. Les clients sont d’ailleurs habitués à pire. Comme par exemple à Auchan Bourguiba qui baisse les rideaux à 23h40, alors que c’est bien mentionné que le magasin est « ouvert de 08h00 à minuit ». Puisque c’est géré par des Africains, la marge de tolérance est acceptée. Quoique…

Revenons sur le cas de Auchan 1 de Thiès. A l’heure où le Coronavirus frappe de plein fouet le Sénégal, avec de nouveaux cas détectés tous les jours, sans compter les cas contacts, non encore identifiés, en circulation dans tous le pays, et qui pour l’heure, ne présentent aucun signe de la maladie, Auchan se permet de laisser libre son entrée, sans pour autant s’assurer des règles élémentaires d’hygiène préconisées par les services sanitaires et appliquées, même par le petit boutiquier du coin : c’est-à-dire, désinfecter les mains de chaque client qui entre au magasin, grâce au gel alcoolisé utilisé partout à cet effet.

A la question de savoir s’il y a une personne chargée de garantir la désinfection des mains de clients entrant dans le magasin, le préposé à la sécurité répond tranquillement : « il est rentré chez lui ». Pour autant, le magasin est encore ouvert pour encore quelque deux bonnes heures. Au moins, deux ou trois centaines de personnes, venues de divers horizons, qui sait, peut-être même de Touba, foyer du Covid-19 au Sénégal, auront un accès direct aux produits, qu’ils tripoteront pour faire leurs choix. Un contact entre des produits avec le virus n’étant donc pas à écarter. Tout ceci, se passe au vu et au su de la police centrale de la région, dont le siège est à quelque 50 mètres du magasin.

Une légèreté inadmissible en ces temps de grosse menace qu’exerce le Coronavirus sur les populations mondiales et qui nous a poussé à aller faire nos courses ailleurs. Ne voulant point prendre de risque avec ce magasin de grande distribution Auchan. Ailleurs, oui, il y en avait. Heureusement pour la chaîne de distribution française, leur second magasin de la ville de Thiès, ouvert en face du stade Maniang Soumaré, applique les règles élémentaires édictées en ces temps de Covid-19 : à savoir imposer aux clients entrant une désinfection de leurs mains  grâce au gel alcoolisé. Et c’est là que nous avons effectué nos courses, en étant un peu rassuré que là au moins, des efforts ont été consentis dans l’application des règles élémentaires d’hygiène.