Sénégal-portrait : une dame à la direction de la police

Le président de la République, Macky Sall, en conseil des ministres de ce jeudi, à pris la décision de limoger le Directeur général de la police nationale, Abdoulaye Niang, impliqué dans une affaire de trafic de drogue, selon un rapport. Il a été remplacé par une dame de 56 ans, la commissaire de police divisionnaire Anna Sémou Diouf. Une des premières femmes à intégrer ce corps, dans les années 70.

(De notre correspondant à Dakar)

Anna Sémou Faye est née à la veille des Indépendances. Un 14 avril 1958. Mariée et mère de 2 enfants, Anna Sémou Faye est commissaire de police divisionnaire. Titulaire d’une maîtrise en sciences juridiques-option privé/judiciaire, elle a été directrice de la Police de l’Air et des Frontières. Elle est spécialisée en protection juridique de l’enfant en danger, en gestion de la sécurité publique en zone urbaine, de la sécurité de plateforme aéroportuaire et de la sécurité maritime (navires et installations portuaires). La commissaire Anna Sémou Faye, est la coordinatrice du Comité interministériel de lutte contre la drogue (CILD).

Missions à l’étranger

Elle a eu à participer à des missions ou groupes de travail internationaux, dans le cadre des missions onusiennes. Plus précisément, dans les missions d’enquête et d’identification de migrants irréguliers en Suisse et en Espagne. Elle a participé à une mission de police civile de l’organisation des Nations Unies au Sahara occidental, pendant un an. Elle a en outre négocié des accords bilatéraux relatifs à la gestion des migrations (France-Espagne) et à la sécurité intérieure (Maroc). En 23 ans de carrière au sein de la police nationale, elle est décrite comme une femme rigoureuse et très pointilleuse dans le travail. C’est une dame d’une forte personnalité qui jouit d’une bonne réputation au sein de la police.

Le choix de la commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle pour diriger les policiers, qui n’a donc pas été concerté, suscite déjà des grincements de dents au sein de la hiérarchie policière. Et certains ne manquent pas de trouver des poux à Anna Sémou Diouf, selon les révélations de plusieurs quotidiens parus ce matin. Affaire à suivre.