Sénégal : Obama évoque la mort de Mandela

Barack Obama est l’hôte du Sénégal depuis hier mercredi. Arrivé sur le sol sénégalais à 20h15, le Président des Etats-Unis a passé la nuit dans un hôtel de la place. Aux premières heures de la matinée, Barack Obama s’est rendu au palais présidentiel où, en compagnie de son homologue Macky Sall, s’est tenu un point de presse. Obama a saisi l’opportunité pour parler de la l’après-Mandela.

(De notre correspondant à Dakar)

C’est un Barack Obama très ému qui parlait de Nelson Mandela, hier au palais présidentiel du Sénégal. Le Président des Etats-Unis qualifie Mandela d’un homme qui était prêt à sacrifier sa vie pour une conviction, celle pour laquelle les gens doivent être traités de façon équitable. Pour Barack Obama, non seulement Nelson Mandela a inauguré la démocratie, mais il a en outre accepté ses oppresseurs et ses anciens geôliers.

« Mandela est un héros pour le monde entier. J’ai eu le privilège de rencontrer Madiba et de discuter avec lui. C’est un de mes héros personnels, mais je ne suis pas le seul. Il est le héros pour le monde entier », a confié Barack Obama avant de faire une digression.
« Lorsque j’étais en Faculté de droit, en 1990-1991, j’ai vu Nelson Mandela à sa sortie de prison, après 27 années d’incarcération. Il a dit : « j’accepte mes anciens oppresseurs, je crois en un seul pays, je crois que les gens doivent être jugés sur la base de leur caractère et non sur la base de leur couleur ». Des phrases de l’ancien combattant de l’ANC qui ont sonné comme un déclic chez l’ancien étudiant américain devenu aujourd’hui Président de la première puissance mondiale. « Et cela m’a donné le sentiment que tout est possible dans le monde », note Barack Obama qui se dit solidaire avec le peuple d’Afrique du Sud. « Nous accompagnons le peuple sud-africain dans nos prières et plus particulièrement à la famille de Mandela. Après le Sénégal, je me rendrai dans quelques jours en Afrique du Sud. Lorsque Nelson Mandela nous quittera, nous saurons tous, je pense, que son bilan et son héritage seront pour des siècles », conclut le Président des Etats-Unis la mine triste. Obama doit se rendre demain vendredi en Afrique du Sud.

Prenant la parole à la suite de son hôte américain, Macky Sall a à son tour fait les éloges de Nelson Mandela qui dit-il « a été un exemple pour le monde entier. Nous devons nous inspirer de son humilité, de sa capacité de renoncement et de son courage. C’est plus qu’un leader pour nous tous. Je suis profondément attristé de voir le Madiba Nelson Mandela hospitalisé. Mon rêve aurait été de le voir terminer ses 100 ans. Nous devons tous nous inspirer de sa pensée, même quand il ne sera plus là ».