Sénégal : Macky Sall réintègre cinq des sept ministres renvoyés du gouvernement

Le Président Macky Sall a reçu vendredi cinq des sept ministres renvoyés du gouvernement, et a décidé de les réintégrer soit dans l’équipe ministérielle soit dans une agence nationale.

(De notre correspondant)

Une vieille pratique digne du Sénégal. Depuis 2000, tous les ministres démis de leurs fonctions se retrouvent au lendemain de leur éviction dans le Palais de la République embauchés comme ministres conseillers dans une agence ou alors dans une société nationale.

C’est grâce à cette règle que l’ex ministre de l’Intérieur, Mbaye N’diaye, dont-on fustigeait son système sécuritaire, devient-il ministre d’Etat auprès du président de la République. L’ancien ministre des Transports et des Infrastructures, Mor Ngom, a lui aussi été nommé ministre-directeur du cabinet de Macky Sall. Et Abou Lô, l’ancien ministre de la Communication, au poste de directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp). L’ancien ministre de la Jeunesse, Ali Koto Ndiaye, s’empare quant à lui du poste de Président du Fonds de Développement du Service universel des Télécommunications (FDSUT). Enfin, Ibrahima Sall, ex ministre de l’Education, très contesté par les centrales syndicales d’enseignement, a été reçu vendredi et reste dans le dispositif présidentiel. Il pourrait récupérer un poste ministériel en rapport avec son domaine de compétence, L’Economie.

Cependant, la seule équation du chef de l’Etat, reste Alioune Badara Cissé, l’ancien ministre des Affaires étrangères, qui aurait déclaré ne plus vouloir de poste, fut-il juteux. En revanche, des facilitateurs, de bonnes volontés, seraient en train de faire des mains et des pieds pour le convaincre de regagner les rangs.

Ces nominations son intervenues le vendredi dernier lors d’un conseil des ministres. Au début de la semaine, un remaniement ministériel avait entrainé le départ de sept ministres dont celui des Affaires étrangères, et enregistré 11 entrants en majorité des universitaires.