Sénégal : libération imminente de Karim Wade ?

La libération des co-accusés de Karim Wade laisse supposer que le fils de l’ancien chef de l’Etat du Sénégal, incarcéré dans le cadre des biens mal acquis depuis le 17 avril 2013, sera bientôt remis en liberté.

Bibo Bourgi, Alioune Samba Diassé et Papa Mamadou Pouye hument l’air de la liberté depuis ce mardi 31 mai 2016. Si les deux premiers nommés bénéficient d’une liberté provisoire, l’autre, Papa Mamadou Pouye notamment, a obtenu la liberté conditionnelle. Karim Wade pourrait suivre dans cette série de libérations.

C’est du moins l’avis d’analystes de la situation politique sénégalaise, d’autant que cette remise en liberté intervient quelque trois jours seulement après le dialogue politique initié par le chef de l’Etat du Sénégal, Macky Sall. Selon la version officielle avancée par la justice sénégalaise qui avait condamné les trois « complices de Karim Wade » à 5 ans de prison ferme, leur état de santé n’est pas compatible avec la vie carcérale.

Pourtant, après leur condamnation à 5 ans de prison ferme pour complicité, dans l’affaire Karim Wade, Bibo Bourgi et Alioune Samba Diassé avaient obtenu la liberté provisoire, pour des raisons de santé avant d’être à nouveau interpellés au mois d’avril dernier. Ce qui avait soulevé une vague d’indignation au Sénégal, et irrité leurs avocats qui dénonçaient un acharnement sur des gens malades. Quant à Pape Mamadou Pouye, c’est la première foi qu’il bénéficie d’une libération depuis son incarcération.

Cette série de libérations de proches de Karim Wade, qui survient trois jours seulement après le début du dialogue politique initié par le Président Macky Sall amène des observateurs de la scène politique sénégalaise à envisager une libération imminente de Karim Wade. Karim Wade a écopé d’une peine de prison de six ans ferme dans l’affaire dite des biens mal acquis. Il est incarcéré à la prison de Rebeuss, à Dakar, depuis le 17 avril 2013.