Sénégal : le travail des enfants est une conséquence du fort taux d’analphabétisme

Le faible niveau de scolarisation, et par conséquent le taux d’analphabétisme dépassant encore les 50%, expliquent en grande partie l’entrée précoce dans le marché du travail des enfants à l’âge où ils devraient être à l’école. C’est ce que révèle une enquête de l’Agence sénégalaise et de la démographie, rapporte Lequotidien.sn. Le sondage a porté sur des enfants dont l’âge est compris entre 5 et 17 ans. Ceux-ci représentent près du tiers de la population sénégalaise.