Sénégal : le groupe médiatique « Walfajdri » de nouveau menacé

Le siège du groupe sénégalais Walfajdri a été saccagé vendredi, alors que la majorité des journalistes étaient partis prier à la mosquée, rapporte la rédaction de son site Internet. Le PDG Sidy Lamine Niasse a même été retenu pendant « plusieurs minutes » dans une « propriété privée ». Les hommes étaient des talibés, disciples du marabout Serigne Modou Kara Mbacké, mécontents d’une interview publiée le jour même. Le demi-frère du marabout y critiquait ses positions en faveur d’une présidence à vie d’Abdoulaye Wade. Le porte-parole du marabout a présenté ses « regrets », et assuré que son organisation n’était pour rien dans l’attaque. Lundi, Walfajdri critiquait la lenteur du travail de la police, alors que les malfaiteurs peuvent se « pavaner » dans les rues de Dakar. Le 27 août, déjà, des forces de sécurité avaient investi la rédaction, ainsi que celle du Quotidien, suite à plusieurs articles défavorables au Président Wade.