Sénégal : Kémi Séba arrêté à sa descente d’avion


Lecture 1 min.
Kemi Seba
Kemi Seba

Alors qu’il est revenu au Sénégal pour assister à son procès en appel, après avoir brûlé un billet de 5 000 francs CFA, l’activiste franco-béninois Kémi Séba a été interpellé à l’aéroport Blaise Diagne de Diass (38 km de Dakar).

Son retour au Sénégal s’annonçait mouvementé. Et cela a été confirmé puisque l’activiste franco-béninois Kémi Séba, par ailleurs président de l’ONG Urgences Panafricanistes, a été arrêté, ce dimanche 23 février 2020, à l’aéroport international Blaise Diagne, aussitôt après sa descente d’avion.

A peine Kémi Séba a-t-il foulé le tarmac de l’aéroport international Blaise Diagne, vers les coups de 16 h 35 qu’il a été interpellé par la gendarmerie nationale. L’information a été donnée par ses proches et confirmée par son avocat, Me Khoureychi Ba. Si Kémi Séba est au Sénégal, c’est en réalité pour assister à son procès en appel, qui devrait s’ouvrir ce lundi 24 février à partir de 9 heures.

Le 19 février dernier, le président de l’ONG Urgences Panafricanistes avait affiché son optimisme pour ce qui est de son retour au Sénégal afin de prendre part à son procès. L’activiste franco-béninois a été expulsé en 2017 pour avoir brûlé un billet de 5000 francs CFA.

Kémi Séba n’a pas remis les pieds au Sénégal depuis le 5 septembre 2017, date à laquelle il avait été expulsé vers la France. A l’époque, comme argument pour justifier cette expulsion musclée, le gouvernement avait indiqué que la présence de l’activiste sur le territoire sénégalais constituait une grave menace à l’ordre public.

Avatar photo
Une plume qui balance entre le Sénégal et le Mali, deux voisins en Afrique de l’Ouest qui ont des liens économiques étroits
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter