Sénégal : Hissène Habré a passé la nuit à l’hôpital

En lieu et place de la maison d’arrêt et de correction de Rebeuss (centre de Dakar), l’ancien Président tchadien, Hissène Habré, a passé sa première nuit au Pavillon spécial de l’hôpital Aristide le Dantec. L’ancien homme fort de Ndjamena a été placé hier sous mandat de dépôt par le juge d’instruction des Chambres africaines extraordinaires.
C’est à l’issue des 48 heures de garde-à-vue que Hissène Habré, cueilli chez lui dimanche par les forces de l’ordre, a été présenté au juge d’instruction.

Transféré de la prison à l’hôpital

Un face-à-face qui n’a pas donné les résultats souhaités puisque, selon un membre du pool d’avocats de l’ancien Président tchadien, Me El Hadji Diouf en l’occurrence, « M. Habré n’a pas répondu aux questions du juge, puisqu’il a trouvé que ce dernier n’était pas habilité à l’entendre sur cette affaire montée de toutes pièces ». A la fin de l’audition, Hissène Habré à été placé sous mandat de dépôt ce mardi après-midi et acheminé vers la maison d’arrêt et de correction de Rebeuss. Sauf que l’ancien dictateur tchadien, accusé de crimes de guerre, crimes contre l’humanité et tortures, ne durera pas dans cette prison située au centre de Dakar. Il a en effet été acheminé à l’hôpital Aristide le Dantec où il a passé sa première nuit de détention.

Habré sous haute surveillance

De sources concordantes, les forces de l’ordre ont dressé un cordon de sécurité aux alentours de cet établissement hospitalier, s’attendant au pire. En effet, il a été signalé que Hissène Habré détenait un armement lourd et des armes de guerre. Suffisant pour que toutes les dispositions soient prises par les autorités sénégalaises pour neutraliser toute velléité. Selon certaines informations, Habré séjournera au Pavillon spécial de l’hôpital le Dantec le temps que les travaux de réhabilitation de la prison du Cap Manuel qui doit l’abriter durant son séjour carcéral soient achevés.