Sénégal : des chiffres du Coronavirus rassurants, en attendant le retour de Magal à Touba

Une idée du monde à Touba

Alors que le Sénégal se dirige vers le grand Magal de Touba, les populations constatent, avec beaucoup de joie et de fierté, une baisse drastique du nombre de nouveaux cas de Coronavirus. Coïncidence ou pas, les Sénégalais espèrent que les autorités ne reviendront pas leur annoncer l’hécatombe, au lendemain de ce pèlerinage auquel prendront part des millions de personnes venues des quatre coins du globe.

A quelques trois semaines du grand Magal de Touba, aucune nouvelle instruction des autorités sénégalaises, à part le respect des gestes barrières et des mesures préconisées. Ni le marabout général des mourides, encore moins les autorités étatiques n’ont alerté sur les dangers que peut comporter un tel rassemblement, en ces temps de Coronavirus. Au contraire.

Depuis quelque deux semaines, ce sont les bonnes nouvelles qui s’enchaînent. Des communiqués du ministère sénégalais de la Santé, lus avec fierté, et qui annoncent une baisse drastique des cas de nouvelles contaminations au Coronavirus. Par exemple, ce jour, vendredi 18 septembre 2020, le Sénégal, sur plus de 16 millions d’habitants, n’a décompté que 27 cas de Coronavirus sur 1 354 tests effectués.

Dans la même lancée, ce jeudi 17 septembre, 50 nouveaux cas positifs ont été enregistrés sur 1 312 tests réalisés. Il s’agit, selon le directeur de la Prévention, le Dr El Hadji Mamadou Ndiaye, de 27 cas positifs et 23 cas issus de la transmission communautaire. Lesquels sont répartis dans quatre régions à savoir Dakar (19), Thiès (2), Tambacounda (1) et Ziguinchor (1). Aucun cas importé. 167 patients déclarés guéris. 31 malades dans un état grave.

Une baisse drastique des cas de contaminations, ces derniers jours, avec moins de 300 cas hebdomadaires de nouvelles contaminations. Une situation rassurante qui, face au silence des autorités qui enchaînent les bonnes nouvelles, est synonyme de feu-vert pour se rende à Touba où, encore une fois, des millions de personnes sont attendues.

En l’absence de mise en garde, à défaut d’interdiction de rassemblement, si au retour du Magal de Touba, l’annonce d’une recrudescence des cas de Covid-19 est faite, inutile de situer la responsabilité de l’Etat, avec au premier plan Macky Sall, garant de la Constitution sénégalaise qui lui confère l’obligation de protéger tous les Sénégalais.

Si au retour du Magal, les cas de Covid-19 explosent, l’on comprendra que l’annonce de ces chiffres plus que rassurants visait tout simplement à regrouper des millions de personnes pour pousser le Sénégal vers la situation apocalyptique tant annoncée pour ne pas dire souhaitée et attendue par l’OMS. Rendez-vous dans trois à quatre semaines.

Après six mois et demi de présence du virus sur son sol, le Sénégal compte 14 614 personnes détectées positives au Covid-19, dont 10 923 guérisons pour 300 décès. Au total, 3 394 malade sont encore sous traitement.