Sénégal, Centrale solaire de Mékhé village : 21000 h de travail, 350 travailleurs, 64000 plaques installées

 La réalisation de la centrale solaire de Sinthiou Mékhé, dans le département de Tivaouane, a nécessité 21 000 heures de travail à 350 personnes et 64 000 plaques solaires qui produisent une quantité d’électricité équivalente à la consommation annuelle de plus de 200 000 personnes. La centrale s’inscrit dans l’option de mix énergétique prise par l’Etat du Sénégal

Le village de Sinthiou Mékhé, dans le département de Tivaouane, abrite une centrale solaire d’un coût de 27 milliards de FCFA, sans endettement de l’Etat et avec une production de 30 MW, soit la consommation de plus de 200 000 ménages. Et il s’agit d’une électricité compétitive, fiable et propre, et qui permettra au Sénégal d’économiser 34 000 tonnes de CO2 par an. Elle est construite sur un site de 64 hectares et a nécessité 21 000 heures de travail pour 350 personnes dont 150 habitent dans les villages environnants. Aujourd’hui, la centrale est en pleine production et un contrat d’achat d’une durée de 25 ans signé avec la Sénélec.

La centrale solaire conforte l’indépendance énergétique du pays, gage de souveraineté, et sa réalisation s’inscrit dans la marche résolue vers la résorption définitive du déficit de production d’énergie. Elle s’inscrit également dans une volonté de l’Etat du Sénégal de poursuivre son option de mix énergétique pour sortir de la tyrannie du pétrole. L’initiative des centrales solaires, disait d’ailleurs le Président Macky Sall qui avait personnellement présidé l’inauguration, traduit une volonté de promouvoir des énergies propres et renouvelables conformément à nos engagements à la COP21 de Paris et à la COP22 de Marrakech, en matière de lutte contre les changements climatiques.

La centrale solaire de Santhiou Mékhé apportera des recettes fiscales d’environ 64 millions de FCFA à la commune de Méouane et 20 milliards de FCFA à l’Etat. Il s’y ajoute que les promoteurs ont donné leur accord de principe pour attribuer une part du capital aux collectivités locales dont 1% pour le Conseil Départemental de Tivaouane et 3% pour la commune de Méouane. En attendant, beaucoup d’actes de développement local ont été posés en matière de Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE). Il s’agit de l’aménagement d’un projet agricole de 10 ha pour les personnes affectées, la construction de forage, la mise en place de mutuelles de crédit pour les femmes, la distribution de kits scolaires, l’électrification d’écoles. Sinthiou Mékhé étant une contrée nichée dans l’axe Mékhé-Diogo et reliée à la ville de Mékhé par une route latéritique cahoteuse, les femmes en couche de Mékhé éprouvaient d’énormes difficultés pour se faire prendre en charge.

Mais aujourd’hui, ce calvaire est un mauvais souvenir grâce à Senergy PV/SA, initiatrice de la centrale solaire, à travers la construction d’une maternité clés en mains. La maternité polarise plus de 12 villages, soit près de 8 000 âmes, ce qui montre, aux yeux de Bara Ndiaye, maire de la Commune de Méouane, que c’est une œuvre utile, qui requiert la mobilisation de toutes les énergies. Senergy a déjà doté l’infrastructure d’un certain nombre d’équipements, dit-il, et en relation avec le ministère de la Santé, dans une dynamique de consolidation de la volonté d’impulser l’offre de soin, il sera installé une échographie.