Sénégal : bras de fer entre ancien et actuel Premier ministre


Lecture 3 min.
arton29762

L’ancien Premier ministre Idrissa Seck, qui a accordé un entretien à nos confrères du GFM, n’a pas manqué de critiquer la gestion du Sénégal par l’actuel Premier ministre Abdoul Mbaye. L’ancien chef du gouvernement a désapprouvé son successeur qu’il qualifie d’incompétent, incapable d’abroger les souffrances des Sénégalais, cela à cause de sa méconnaissance de la gestion de l’Etat.

(De notre correspondant, à Dakar)

Dès la nomination du banquier Abdoul Mbaye, comme Premier ministre, les observateurs politiques et économiques avaient été nombreux à avoir vivement crié leur désapprobation. D’autres sont allés jusqu’à demander le départ du chef du gouvernement, dont les options de gestion gouvernementale laissait, selon eux, transparaître une méconnaissance de l’administration.

L’attaque de l’ancien Premier ministre

Un an après, c’est l’ancien Premier ministre sous la présidence d’Abdoulaye Wade, Idrissa Seck, par ailleurs, chef du parti politique Rewmi, qui souligne l’incompétence d’Abdoul Mbaye en matière de gestion de gouvernement. A entendre ce dernier, la profession de banquier de l’actuel Premier ministre est incompatible avec le développement du Sénégal : « les banquiers ne connaissent pas la finance publique. Le problème, c’est qu’ils sont des banquiers : ils sont là pour garder de l’argent mais ils ne créent pas la richesse ».

Idrissa Seck envient ainsi à inviter le Président Macky Sall à se séparer de son Premier ministre dont l’opposition, depuis l’affaire Habré, réclame la démission. « Aujourd’hui, la vie reste chère, l’emploi n’a pas décollé, des entreprises sont en difficulté, mettent la clé sous le paillasson et licencient, les délestages ont repris et la question de l’énergie n’est pas encore correctement prise en charge. Au niveau macro-économique, on nous parle de mettre de l’ordre dans le profil de la dette, plutôt que d’aller chercher l’argent nécessaire aux gros investissements et aux gros travaux que Macky Sall doit entreprendre », constate l’ancien Premier ministre.

La réplique de l’actuel Premier ministre

Lundi après-midi, le Premier ministre Abdoul Mbaye a répondu aux allégations de son prédécesseur Idrissa Seck. En effet, l’actuel chef du gouvernement a noté que « Idrissa Seck sait ce que j’ai appris. Il a tenté d’entrer dans l’école où je suis passé mais il n’est pas parvenu à le faire. ». Avant de revenir et de dire que « la finance publique existe et tu peux l’apprendre dans des écoles privées, à l’université et c’est là que j’ai appris la finance publique, et à la banque centrale. Les gens disent souvent qu’Abdoul Mbaye est un banquier et ils oublient que j’ai fais l’économie aussi. A la banque centrale, j’ai commencé par l’économie, la détermination que j’ai montré là bas c’est ce qui a fait qu’on m’a amené à la banque centrale » a-t-il répondu.

Depuis quelque temps, les responsables de Benno Book Yaakaar, le parti de la majorité présidentielle, ont des points de vu différents sur les grandes décisions prises par le président Macky Sall ou par le Premier ministre Abdoul Mbaye.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter