Sciences Pô Paris : une journée du hijab qui fait polémique

Sciences Pô Paris organise, ce mercredi 20 avril 2016, le « Hijab Day » ou la journée du voile. L’objectif, sensibiliser sur le port du voile. Mais l’initiative fait d’ores et déjà polémique…

De notre partenaire KADIDIA.COM

Le « Hijab Day » ou comprenez la journée du voile. Telle est la nouvelle initiative lancée par Science Pô Paris. Cette fameuse journée se tient ce mercredi 20 avril 2016 et vise à sensibiliser sur le port du voile qui fait toujours débat en France. Un évènement inspiré du « World Hijab Day », initiative mondiale, dont la première édition a eu lieu le 1er février dernier.

Pour « démystifier le hijab », les étudiants à l’origine de l’événement invitent leurs camarades à « se couvrir les cheveux d’un voile le temps d’une journée ». « Il y a autant de voiles que de femmes. C’est la personne qui le porte qui donne une signification à son vêtement, et elle est la seule légitime à le faire », expliquent les organisateurs sur leur page Facebook.

« Il s’agit aussi de montrer que nous disposons de nos corps comme nous l’entendons »

Ces derniers espèrent ainsi faire comprendre aux participants « la stigmatisation vécue par de nombreuses femmes voilées en France ». Ils précisent également que « l’objectif est double, et au choix. Nous pensons que se couvrir les cheveux d’un foulard, même une petite journée, en cours, dans la rue, permet de prendre conscience du regard de l’autre, de ses propres appréhensions, et mieux comprendre -dans une moindre mesure, bien sûr- l’expérience de la stigmatisation vécue par de nombreuses femmes voilées en France, affirment les organisateurs. Par ailleurs, quand bien même vous vous en pensez bien conscients, il s’agit aussi de montrer que nous disposons de nos corps comme nous l’entendons, nous nous vêtissons comme nous l’entendons, et n’admettons pas l’idée d’un diktat quant à la façon dont nous choisissons de nous présenter, de nous vêtir ».

Une initiative qui fait déjà polémique, d’autant que le débat sur le port du voile dans l’enseignement supérieur a été récemment relancé par le chef du gouvernement, Manuel Valls. Sur les réseaux sociaux, en effet, de nombreux internautes s’interrogent sur la légitimité d’un tel évènement. Mais les avis divergent toutefois. Alors que certains estiment que le « voile est une atteinte à la liberté », d’autres affirment se sentir « plus libre en portant le voile ».

En attendant, sur Facebook, au moins 194 personnes ont confirmé leur présence à cet évènement, qui n’a sûrement pas fini de faire débat…

Plus d’informations sur l’évènement via Facebook