Sarkozy appelle l’Algérie à adhérer à l’OIF

Le président français Nicolas Sarkozy a invité ce vendredi l’Algérie à adhérer à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Il a également convié le président Abdelaziz Bouteflika à son prochain sommet qui se tiendra au Canada.

Le président français, Nicolas Sarkozy, a exhorté vendredi, l’Algérie à rejoindre les pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), tout en souhaitant la présence du président algérien Abdelaziz Bouteflika au prochain sommet francophone.

« Ce serait une très bonne nouvelle si le président Bouteflika acceptait de prendre part au sommet de Québec cette année », a dit le président Sarkozy venu assister près de Paris, aux manifestations marquant la journée internationale de la Franco phonie. « Le président Bouteflika, pour qui j’ai une grande amitié, a participé aux sommets de Beyrouth en 2002 et de Ouagadougou en 2004 », a rappelé le président français.

Il a par ailleurs, annoncé une aide française importante pour améliorer l’éducation en Afrique.

« La France soutiendra l’amélioration de la qualification des maîtres d’école en Afrique. L’OIF et l’agence universitaire de la Francophonie mettront en œuvre une nouvelle initiative de formation à distance des instituteurs pour l’Afrique et les Caraïbes », a assuré M. Sarkozy.

Estimant que la Francophonie « souffre parfois d’un déficit d’image », il a appelé l’OIF à mieux coller aux préoccupations des peuples.

« Je propose que la Francophonie mette tout en œuvre pour offrir au monde l’image d’une organisation sensible aux préoccupations de nos peuples, en phase avec les besoins notre époque, soucieuse d’efficacité et de résultats », a-t-il encore dit lors de son allocution prononcée en présence de M. Abdou Diouf, secrétaire général de l’OIF.