Sao Tomé paradis du porno-web africain

Une enquête américaine a révélé que plus des trois quarts des pages porno sur le Net générées par des sites utilisant des identifiants africains étaient en .st, rapporte le Financial Times. Les autorités de Sao Tomé et Principe dénoncent le fait que l’identifiant national soit utilisé sans leur accord et que la situation donne une mauvaise image du pays.