Samira Bennani, reine du volant

Une femme dynamique pour un sport téméraire : la course automobile. C’est du moins l’impression qui se dégage du site officiel de la championne marocaine des circuits de vitesse fermés. Un site vif et dynamique de par sa charte graphique qui vous fait découvrir l’univers plein d’adrénaline de Samira Bennani, l’exception faite femme dans le monde arabe et africain.

 » Parce que la course auto, c’est pas que pour les hommes  » sont les premiers mots du site et ils annoncent la couleur. La marocaine, Samira Bennani est en effet un spécimen. C’est la seule femme du monde arabe et africain à concourir aux côtés des hommes lors de courses automobiles en circuits de vitesse fermés, apprend-on sur son site officiel. Si vous en doutiez encore, ce dernier vous convaincra de façon définitive que vous avez affaire à une femme d’action.

En arrivant sur le site de Samira Bennani, vous êtes accueillis par la reconstitution d’une course automobile. Au moins vous ne risquez pas de ne pas comprendre de quoi il s’agit. Championne marocaine des circuits de vitesse fermés, en 1998, la dame est aussi patriote car le rouge, couleur dominante du site rappelle son pays natal. Normal me direz-vous quand on a reçu en 1999, des mains de feu Hassan II, roi du Maroc, l’Ouissam (titre honorifique) de sport première catégorie ! Mais la dame va plus loin, elle vous invite indirectement à découvrir son pays au volant des voitures d’Indycar, la société de location de voiture qu’elle gère à Rabat.

Une passion toute familiale

Son calendrier pour suivre la belle en pleine action, son album online le confirme. Son palmarès édifiant et sa biographie vous permettront de mieux cerner l’athlète. C’est son mari, Abdelhaq Bennani, coureur automobile, devenu son coach qui l’initie en 1997 aux sports mécaniques. Elle participe à sa première course à Benslimane en 1998. Depuis, cette jeune femme d’1m66 se consacre à sa passion au volant d’une GT Turbo Super 5, un modèle réputé dangereux. Samira Bennani ne rate aucune course et participe à plusieurs rencontres nationales et internationales.

Elle a ainsi pris part en 1999 au championnat de la Super Copa Mégane, sur les circuits de Cartagena, de Jarama (Madrid), et de Valence – en Espagne- et sur le circuit d’Estoril au Portugal. Elle arrive souvent dans le trio gagnant : plus d’une dixaine de fois dans 5 premières places et plusieurs fois en deuxième ou troisièmes positions. Outre son mari, Samira Bennani partage sa passion avec ses enfants qui font du karting. La course automobile semble être une passion toute familiale chez les Bennani.