Salmonelle dans le chocolat : l’Algérie saisit 280 kg de Kinder

Produits Kinder
Des produits Kinder

L’Algérie, qui a renforcé les contrôles sur les produits chocolatiers après le scandale du rappel de lots du chocolat Kinder en Europe pour suspicion de présence de salmonelle, a mis la main sur 280 kg de produits Kinder impropres à la consommation.

«Les résultats de l’enquête ouverte sur l’alerte donnée par la société Ferrero portant rappel du produit chocolatier de la marque commerciale Kinder à travers certains pays du monde en raison d’une éventuelle présence de la bactérie salmonelle, ont confirmé l’absence de trace de cette bactérie dans les échantillons prélevées sur ces produits commercialisés en Algérie », ont indiqué le ministère algérien du Commerce et l’Agence de sécurité sanitaire (ANSS), dans un communiqué conjoint publié via l’agence officielle, ce mardi.

Le ministère algérien du Commerce a assuré avoir immédiatement pris les devants, après l’éclatement du scandale en Europe. En coordination avec l’ANSS, une série de mesures ont été prises «pour le durcissement de contrôle au niveau des frontières sur les cargaisons importées des produits Kinder, soumises depuis lors à des analyses rigoureuses pour s’assurer qu’ils répondaient aux normes et ne représentaient aucune menace de contagion, avant d’autoriser leur entrée sur le marché algérien.

Lors d’une campagne nationale de contrôle visant à retirer le chocolat Kinder du marché algérien, 7 528 commerçants ont été contrôlés, relèvent les autorités algériennes. Opération qui a permis de saisir 280 kg de Kinder. «Les mesures prises dans le cadre de cette alerte demeurent en vigueur et les services de contrôle relevant de la tutelle restent disposés en coordination avec l’ANSS en ce qui concerne la surveillance, la vigilance et l’alerte tant au niveau des frontières que sur le marché national en vue de contrôler les produits concernés», rassure le ministère algérien du Commerce.