Saint Louis swingue sur du Jazz

La capitale du Nord du Sénégal est le carrefour du jazz jusqu’à samedi soir. La 9e édition du Festival international de Jazz a débuté mercredi soir sur la place Faidherbe au coeur de Saint Louis.

Rodha Scott, la plus grande organiste, l’Antillais Mino Cinelu, le quartet belge Aka Mon, la Sénégalaise Aminata Nar Fall, le Saint-Louis Jazz Orchestra, le saxophoniste américain David Murray, le saxophoniste français François Corneloup…

Une panoplie d’artistes de renommée internationale est au rendez-vous pour le 9ème festival de jazz, à Saint Louis.  » Ce ne sont pas les noms mais la connaissance que les artistes ont du jazz qui importe. Les spectateurs sont de plus en plus exigeants mais nous faisons avec les moyens que nous avons, nous ne pouvons pas payer de grosses pointures. On n’a pas la possibilité de faire venir des vedettes pour 75 000 F CFA  » s’insurge Abdoukhadre Diallo, directeur du festival.

50 000 fans de jazz

Pour la première soirée, les organisateurs de l’association  » Saint-Louis Jazz  » ont eu un souci dans la programmation avec la défection de Francis Bebey. L’Opus jazz, groupe sénégalais l’a remplacé. Malgré la déception des spectateurs, les  » boeufs « , échanges entre les musiciens qui se retrouvent dans les bars jusqu’à cinq heures du matin, n’ont pas été délaissés pour ces festivités.

La journée, la foule déambule dans les quartiers de Saint-Louis au gré des animations de rues : un carnaval, des séances de lutte, un marathon de 10 km.

La programmation des concerts  » off  » gratuits ne propose pas que du jazz. Cette année, rap et reggae seront à l’honneur tous les après-midi. Le groupe Occidental de fanfare venu tout droit de Gascogne et de Bretagne épate les festivaliers. Les musiciens viennent du jazz, de la musique contemporaine, du rock, du funk, des musiques traditionnelles et dépassent toutes ces catégories pour offrir un spectacle qui déménage.

Ce jeudi, le groupe IKS du Canada et le petit orchestre de France apportent quand même évidemment une touche de jazz improvisé, sur les quais.

Le plus grand festival du Continent sera comme chaque année un melting-pot de culture. Saint-Louis swinguera pendant plusieurs jours sur un air de jazz.