Sahara : Polisario, Maroc et Algérie sereins à Genève, en attendant 2019


Lecture 1 min.
Rencontre de Genève
Rencontre de Genève

La rencontre de Genève, qui a réuni les protagonistes du dossier du Sahara Occidental, notamment Maroc, Algérie, Polisario et Mauritanie, s’est déroulée sans heurts, permettant ainsi de mettre cap sur 2019 pour des conclusions prometteuses.

Pendant deux jours, les protagonistes du dossier du Sahara Occidental se sont retrouvés à Genève sous l’égide de l’Organisation des Nations-Unies. Ce conclave, qui avait pour objectif de remettre sur les rails un processus au point mort depuis 2012, s’est déroulé sans tension aucune.

L’émissaire de l’ONU pour le Sahara Occidental, Horst Kohler, avait en effet pour objectif de réunir autour d’une même table les acteurs du dossier. Ce qu’il a réussi à faire puisque deux jours durant à Genève le Maroc, le Front Polisario, l’Algérie et la Mauritanie se sont retrouvés et ont échangé. Suffisant pour que l’ONU insiste sur le « succès » ce cette rencontre.

« Ma conviction demeure qu’une solution pacifique à ce conflit est possible (…). D’après nos discussions, il est clair pour moi que personne ne gagne à maintenir le statu quo », a indiqué Horst Kohler, qui évoque deux jours de réunion intenses.

Le Maroc et le Front Polisario ont salué la sincérité des échanges, d’autant qu’aucun sujet qui fâche n’a été abordé. Une autre rencontre est prévue durant le premier trimestre 2019. Elle se tiendra préalablement au renouvellement du mandat de Mission de l’ONU au Sahara fin avril prochain, par le Conseil de sécurité des Nations-Unies.

Avatar photo
Je suis passionné de l’actualité autour des pays d’Afrique du Nord ainsi que leurs relations avec des États de l’Union Européenne.
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter