Sahara, Mort de Mohamed Abdelaziz : Bouteflika décrète 8 jours de deuil national en Algérie

En Algérie, aussitôt après l’annonce de la mort du leader du Polisario, Mohamed Abdelaziz, le Président algérien Abdelaziz Bouteflika a décrété un deuil national de 8 jours.

L’Algérie compte partager l’amertume de la mort du chef du Polisario par ailleurs président de la République arabe sahraouie, Mohamed Abdelaziz. En effet, aussitôt après l’annonce de la mort du leader du Polisario, le chef de l’Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika, a décrété un deuil national de huit jours.

Le site sahraoui, Sahara Press Serice a annoncé la mort, ce mardi 31 mai 2016, du chef du Polisario, Mohamed Abdelaziz, sans pour autant préciser ni le lieu, ni les circonstances du décès.

Né le 17 août 1948 à Marrakech, Mohamed Abdelaziz a fait ses études supérieures à Rabat jusqu’en septembre 1972. En mai 1973, il participe à Zerouate en Mauritanie au congrès constitutif du Front Polisario avant d’être élu au secrétariat du Polisario à la suite de la mort en 1976, de Moustapha Sayed. En 1982, il accède à la présidence de la République arabe sahraouie démocratique.

Mohamed Abdelaziz sera «réélu» 6 fois d’affilée (1985, 1989, 1991, 1999, 2003 et 2007). Il a accédé à la vice-présidence de l’Organisation de l’Unité Africaine en 1985 puis à la présidence de l’Union Africaine, en 2002. Fils d’un membre des forces auxiliaires marocain à la retraite, Mohamed Abdelziz s’était installé à Kasba Tadla, près de Béni-Mellal, .

L’Algérie a toujours partagé les positions du Polsario, notamment pour une autodétermination, source de conflit avec le Maroc voisin. Proximité qui a valu au chef de l’Etat algérien, après l’annonce de la mort du leader du Polisario, de décréter un deuil national de 8 jours. Selon la presse algérienne, le Conseil des ministres algérien a démarré sur l’observation d’une minute de silence et la récitation de la fatiha.