Saad Lamjarred a toujours la cote

Saad Lamjarred

Saad Lamjarred, qui a fait récemment l’objet de poursuites judiciaires, hors du royaume, accusé de crimes sexuelles, a toujours la cote, puisque le chanteur marocain a été élu meilleur artiste de l’année 2020.

Le chanteur marocain Saad Lamjarred a été envoyé devant la cour d’assises française pour viol et violences aggravées sur une nommé Laura P. Les faits à lui reprochés seraient survenus dans la nuit du 25 au 26 octobre 2016, dans un hôtel parisien. Agé de 35 ans, le musicien a toujours rejeté les accusations de Laura P., qui est aujourd’hui âgée de 23 ans.

Les déboires de Saad Lamjarred en territoire français (lire l’article sur sa mise en examen pour viol en France) ont durement frappé sa carrière d’artiste, ayant amputé une bonne partie de sa réputation. Son aura s’en est donc retrouvée sérieusement touchée. D’ailleurs, l’avocat de la plaignante se bat toujours contre la décision de la justice française qui, en janvier, infirmait l’ordonnance rendue, en avril 2019, qui avait renvoyé l’artiste devant le tribunal correctionnel.

Les faits avaient entretemps été requalifiés en agression sexuelle et violences aggravées, mais la plus haute juridiction pénale française est d’avis que cet arrêt de la chambre de l’instruction ne satisfait pas, en la forme, aux conditions essentielles de son existence légale. En d’autres termes, le code de procédure pénale dans l’affaire Saad Lamjarred n’a pas été respecté.

Une décision qui, certes, a pour conséquence d’offrir un répit pour Saad Lamjarred qui a toujours clamé son innocence dans cette affaire ; mais aussi, a sans doute permis à ses fans de se montrer beaucoup plus indulgents et de miser plus sur la présomption d’innocence de leur idole. Ce qui a sans doute valu à l’artiste quelques bonus supplémentaires qui lui avaient été retirés au début de ce scandale.

Saad Lamjarred a donc été élu meilleur artiste de l’année 2020 à la suite d’un sondage organisé par ET Bilarabi, nous apprend Bladi qui précise que, outre ce titre, le tube chanté par Lamjarred, avec le groupe Fnayer, « Assif habibi » (Je regrette, ma chérie!), a été sacré meilleure chanson arabe de 2020.

Le chanteur s’est donc rendu sur sa page Instagram, pour commenter : « Merci mes chers fans! Je vous aime beaucoup ». Outre les commentaires de félicitations postés sur son compte officiel par ses milliers de followers, le père de Saad Lamjarred, Bachir Abdou notamment, lui aussi artiste, a dit sa fierté pour le sacre de son fils à qui il souhaite plein succès.