Maroc : Saad Lamjarred mis en examen en France

Saad Lamjarred

Le musicien marocain Saad Lamjarred a été mis en examen en France pour viol par un juge d’instruction, à la suite de la plainte d’une jeune femme.

Saad Lamjarred, qui avait été placé en garde à vue, dans la nuit de samedi 25 à dimanche 26 août 2018,  à Saint-Tropez pour des faits caractérisés de viol, doit être présenté à un magistrat qui décidera de son emprisonnement éventuel. Selon Pierre Arpaia, procureur de la République par intérim de Draguignan, le parquet a requis son placement en détention provisoire.

Déjà en octobre 2016, le chanteur a été mis en examen et écroué à Paris pour viol aggravé et violences volontaires aggravées. A la veille d’un concert qu’il devait donner, une jeune femme de 20 ans avait porté plainte contre lui, affirmant qu’il l’avait agressée dans une chambre d’hôtel. Saad Lamjarred avait été remis en liberté et placé sous bracelet électronique, à la suite d’une décision de la cour d’appel de Paris le 13 avril 2017, alors qu’il avait comme conseils Maîtres Eric Dupond-Moretti et Jean-Marc Fedida.

Ce n’est pas tout puisque Saad Lamjarred a également été mis en examen, le 11 avril 2017, pour viol dans une enquête ouverte à Paris après la plainte d’une jeune Franco-Marocaine affirmant avoir été agressée et frappée par le chanteur, à Casablanca. Les faits remontent à 2015. Saad Lamjarred a également été mis en cause aux Etats-Unis dans une affaire de viol présumé datant de 2010. Si les poursuites ont été abandonnées aux Etats-Unis, il est établi que les enquêtes menées contre le chanteur marocain ont été bouclées. Saad Lamjarred pourrait risquer gros. Affaire à suivre.