Rwanda : un ministre poussé vers la sortie après avoir malmené une femme

Ewode Uwizeyimana

Le désormais ex-ministre rwandais en charge des Affaires juridiques, Ewode Uwizeyimana, s’est pris de remords et a été contraint de démissionner de son poste. Mais qu’est-ce qui l’a poussé à prendre cette décision ?

L’information a été diffusée sur Twitter par un témoin qui a assisté, de ses propres yeux,  à la scène lors de laquelle le ministre avait bousculé une agente de sécurité. Le tort de la femme a été d’avoir exigé au ministre de se plier aux formalités d’identification d’usage préalable à l’accès dans un bâtiment administratif.

Quant au mis en cause, Ewode Uwizeyimana, il a tenu à présenter ses excuses tout en manifestant ses regrets. « Cela n’aurait pas dû m’arriver en tant que responsable et fonctionnaire. Je me suis déjà excusé auprès du personnel de l’ISCO (Intersec Security  Company) et je le fais maintenant publiquement… », a-t-il déploré.

Il  ne s’est pas arrêté en si bon chemin vu qu’il s’est rendu au bureau de l’employeur où il a pris une photo avec l’agente de sécurité qu’il avait malencontreusement bousculée. Cependant, ces excuses n’ont pas convaincu tout son monde ; en effet bon nombre de Rwandais ont protesté et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ont eu gain de cause.

Le bureau du Premier ministre a proclamé le renoncement de Ewode Uwizeyimana à son poste de ministre. Une démission suivie dans la foulée par une autre démission, celle du ministre en charge de l’Education  primaire et secondaire, Isaac Munyakazi.