Rwanda : manifestation d’envergure contre la venue de Kagame à Bruxelles

Trois mouvements d’opposition rwandais ont appelé ce dimanche à une « grande manifestation », mercredi à Bruxelles, pour protester contre la venue en Belgique du Président Paul Kagame. Pourquoi donc ?

Le Président rwandais devrait participer au 4e sommet UE-Afrique prévu les 2 et 3 avril prochains. C’est dans ce cadre que trois mouvements d’opposition rwandais ont appelé ce dimanche à une « grande manifestation », mercredi à Bruxelles, pour protester contre la venue en Belgique du Président Paul Kagame.

Que reproche-t-on à Paul Kagame ? Selon ces mouvements de contestation qui ont adressé un communiqué à l’agence BELGA, « la plate-forme des organisations politiques FDU-INKINGI (Forces démocratiques unifiées, non reconnues, dont la présidente Victoire Ingabire Umuhoza a été condamnée à quinze ans de prison après être rentrée d’exil aux Pays-Bas), Congrès national du Rwanda et Amahoro People’s Congress invitent leurs membres et sympathisants, ainsi que d’autres personnes éprises de paix et de justice, à se mobiliser en masse et venir soutenir cette grande action citoyenne ».

Ces mouvements souhaitent ainsi étaler toute leur « colère et indignation à l’Union européenne qui invite un individu sur qui pèsent de très lourdes charges de crimes contre l’humanité, voire de génocide ». Les mouvement ne sont pas arrêtés en si bon chemin, ils ont été jusqu’à qualifier Paul Kagame de « dictateur ». Leur rassemblement est prévu mercredi de 13h00 à 17h00 au Rond Point Robert Schuman à Bruxelles, devant le siège de l’UE.

Ces organisations qui sont principalement composées de hutu, affirment que le génocide de 1994 ayant fait quelque 800 000 morts, selon l’ONU, a frappé les trois ethnies vivant au Rwanda, à savoir les twa, tutsi et hut, « et pas seulement les tutsi, comme le prétend le régime de Kagame ».