Rwanda : la participation de personnalités à un colloque au Sénat français fait polémique

A quelques heures de la tenue du colloque « L’Afrique des Grands Lacs, 60 ans d’instabilités tragiques », des organisations, regroupant les Rwandais vivant en France, protestent contre la participation de certaines personnalités qu’ils qualifient de « Négationnistes du génocide », à ce forum de réflexion sur la situation sécuritaire dans cette partie de l’Afrique.

Dans une pétition intitulée « Agissez contre la propagation du négationnisme au Sénat », Ibuka France et la Communauté des Rwandais de France (CRF) demandent au Sénat de ne pas associer à ces assises certaines personnalités,  notamment Charles Onana et Judy Rever.

« Il est inacceptable qu’une institution aussi respectable que le Sénat, qui doit être un modèle de respect de la loi, puisse servir de cadre à la diffusion de propos violant les lois du pays et souillant la mémoire des victimes du génocide commis contre les Tutsis au moment où la nation française s’apprête à commémorer la mémoire de ce génocide, dans moins de deux mois » , peut-on lire dans la pétition.

A en croire Etienne Nsanzimana, président d’Ibuka France, cette pétition vise à atteindre 5 000 signatures afin d’empêcher la participation de ces personnalités citées bien connues pour leur implication dans le génocide contre le Tutsi.

« Nous ne pouvons pas rester à l’écart et les laisser organiser cet évènement dans une institution si respectée, le Sénat. Nous agissons en tant que citoyens français, et certains d’entre nous en tant que survivants du génocide », a dit Nsanzimana; cité par Igihe.fr .

Notons que ce colloque, qui se tiendra ce 9 mars, au Palais du Luxembourg, tient à faire participer des personnalités politiques et chercheuses de la région des Grands Lacs.