Rwanda : Kigali en colère après les rumeurs sur la mort de Kagamé

Kigali a démenti ce vendredi des rumeurs sur la mort du chef de l’Etat, Paul Kagamé, qui ont provoqué des scènes de liesse dans la ville frontalière de Goma, en République démocratique du Congo (RDC).

Le Président du Rwanda, Paul Kagamé est bien en vie et non mort, a tenu à confirmer la Présidence. Elle a démenti ce vendredi les rumeurs sur le décès du chef d’Etat rwandais, provoquant des liesses dans la capitale de la province du nord-Kivu, Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), où Kigali est accusé d’avoir armé l’ex-rébellion M23.

La Présidence du Rwanda a démenti ce vendredi des rumeurs sur la mort du chef de l’Etat, Paul Kagame, qui ont provoqué des scènes de liesse dans la ville frontalière de Goma, en République démocratique du Congo (RDC). Pour le moment, on ignore encore comment ces rumeurs se sont propagées, mais un responsable de la Présidence rwandaise a affirmé à l’AFP qu’elles « étaient totalement fausses ». Selon lui, « le Président rencontre actuellement des étudiants américains, dans le cadre d’audiences de routine. Vous êtes libres de venir assister à l’audience et de le rencontrer ».

Agé de 56 ans, Paul Kagame est à la tête du Rwanda depuis 1994, date à laquelle les rebelles du Front patriotique du Rwanda ont vaincu les forces rwandaises, à l’origine du génocide qui a fait quelque 800 000 morts, principalement dans la minorité tutsi.