Relever le défi de l’État islamique dans la province de l’Afrique de l’Ouest

La province de l’État islamique de l’Afrique de l’Ouest (ISWAP), un groupe dissident de Boko Haram, acquiert de plus en plus de pouvoir et d’influence dans le nord-est du Nigeria. Il a enregistré des succès militaires et fait des progrès parmi les civils musulmans en les traitant mieux que leur organisation mère et en comblant les lacunes en matière de gouvernance et de fourniture de services.

Pourquoi est-ce important ? La résurgence d’une puissante force djihadiste autour du lac Tchad signifie la poursuite du conflit au Nigeria et des États voisins, ainsi que des dangers pour les civils pris entre deux feux.

Qu’est-ce qui devrait être fait ? Les autorités de l’État devraient compléter leur campagne militaire par des efforts visant à affaiblir l’influence de l’ISWAP en améliorant la gouvernance et les services dans le nord-est. Bien que le temps puisse sembler insuffisant pour des négociations approfondies, les parties devraient garder les voies de communication ouvertes afin de faire progresser des objectifs à court terme, tels que l’augmentation de l’accès humanitaire.

Lire le dossier complet en anglais sur le site de Crisis Group