Refus de visas Schengen : l’Algérie championne loin devant le Maroc

L’Algérie a le plus grand nombre de rejets de visa Schengen dans le monde au cours de l’année 2018. Avec un taux de refus global de 45,5%, elle passe loin devant le Maroc qui, lui, enregistre un taux de refus de l’ordre de 18%.

Selon les données publiées par la Commission européenne, sur un total de 713 255 demandes de visa formulées par des ressortissants algériens, 324 291 ont été rejetées par les différents consulats des Etats Schengen durant la seule année 2018. Ainsi, l’Algérie est le pays ayant enregistré le plus grand nombre de refus de demandes de visa Schengen parmi l’ensemble des pays du monde.

L’Algérie passe ainsi loin devant les 120 000 visas refusés au Maroc (taux de refus de 18%), et se place environ au même niveau que les taux de refus des demandes provenant d’Irak (47,8%), la Guinée (46,8%) ou encore la RD Congo (46%), relève TSA. Le site ajoute que l’Algérie est par ailleurs classée cinquième pays du monde en nombre de demandes de visa Schengen effectués.

S’agissant des visas à entrées multiples, l’Algérie est également l’un des pays à avoir l’un des plus bas taux de délivrance de visa, avec 29,7%. Un taux beaucoup plus faible que celui du Maroc, qui lui est à 41,4%. Quant à la Tunisie voisine, son taux de délivrance de visas à entrées multiples est de 40,6%.

Le consulat de France à Oran a refusé 52,2% des 139 835 demandes effectuées, celui d’Annaba a refusé 48,7% des 135 208 demandes, tandis que celui d’Alger a refusé 45,8% des demandes enregistrées en 2018. L’Italie a rejeté 39,1% des 23 464 demandes enregistrées par son consulat en Algérie. La Belgique a refusé 35,9% des 6901 demandes reçues.

Le record des refus de visas semble avoir été remporté par les Pays-Bas avec un taux de rejet de l’ordre de 59,5% des 5861 demandes enregistrées en Algérie, durant l’année 2018.