Recueil de contes historiques afropanaméens

Savez-vous comment les afrodescendants sont arrivés sur le sol de l’Isthme de Panama ? Vous en saurez davantage sur leur traversée et sur leur arrivée à différentes périodes de l’évolution de l’Histoire du pays, sur leur esclavage, leurs danses, leurs cuisines, dans un recueil de contes et histoires du professeur et écrivain Virgilio Araúz Arauz a recueilli dans ses livres les expériences de vie des noirs depuis leur départ du sol africain, jusqu’à l’arrivée sur le continent américain. Le professeur qui a effectué des recherches dans des documents sauvegardés de différentes époques, ceux de prêtres de l’époque qui ont laissé des écrits sur les expériences de vie, dans les recherches d’autres historiens et des histoires transmises de génération en génération, sous forme de contes, raconte cette histoire des afrodescendants qui ont laissé des traces profondes et d’envergure dans ce qui aujourd’hui forme l’identité panaméenne.

Les cinq contes qui y sont présentés :

1. « Arroz con Coco », un dialogue dans un couple où survient le thème des conditions de l’esclavage à l’époque coloniale et après le dix-neuvième siècle.

2. « El Buay » : un dialogue entre un afrodescendant et des personnalités de la colonie espagnole et de culture anglaise.

3. « La Gran Redada », raconte le moment où les Européens arrievent en Afrique pour sortir de leurs terres des noirs qui perdent leur liberté. Ce livre relate également la vie de ces personnes dans les navires négriers.

4. « El Palenque », raconte comment les Noirs réduits en esclavage s’enfuient des ports, des haciendas) (fermes) ou des mines. C’est ainsi qu’apparaissent les Marrons, tels qu’on nommait les noirs qui s’échappaient et vivaient dans les forêts ou sur les côtes. Ce conte relate comment ils se sont organisés en communautés.

5. « Libertad » raconte le processus menant à l’abolition. Justice est rendue aux esclaves qui se sont battus pour être libres, comme Bayano et Felipillo.

Le Professeur Virgile Arauz a indiqué que les Noirs ont laissé de grandes manifestations culturelles et folkloriques comme les danses Congo, le rythme du tambour, leurs chants, leurs contes et récits et des hommes et femmes qui ont bâti ce pays.

Les récits historiques sont publiés par le Centre de Recherche Éducatives et Nationales