RDC : Washington exhorte Kabila à ne pas briguer un 3e mandat

Washington, qui se dit prêt à aider à financer les efforts de stabilisation et d’édification de la démocratie en République démocratique du Congo, veut des assurances du Président congolais, Joseph Kabila, qu’il quittera ses fonctions à l’expiration de son mandat actuel.

Washington, qui se dit prêt à aider à financer les efforts de stabilisation et d’édification de la démocratie en République démocratique du Congo, veut des assurances du Président congolais, Joseph Kabila, qu’il quittera ses fonctions à l’expiration de son mandat actuel.

Au cours d’entretiens privés à Kinshasa, avec Joseph Kabila ce dimanche, le secrétaire d’Etat américain John Kerry a exhorté le président de la République démocratique du Congo à respecter la Constitution, qui lui interdit de briguer un troisième mandat en 2016.

Le chef de la diplomatie américaine, qui a félicité le gouvernement du Président Kabila pour ses efforts dans la lutte contre les milices ethniques dans les provinces du Kivu, dans l’Est du pays, a annoncé que les Etats-Unis fourniront un appui financier de 30 millions de dollars pour des élections « transparentes et crédibles » en RDC.

D’après les assurances données par le secrétaire d’Etat américain John Kerry, les Etats-Unis continueront d’aider à améliorer les conditions de vie dans cette région.