RDC : Vital Kamerhe évacué d’urgence, en Belgique ?


Lecture 2 min.
Vital Kamerhe
Vital Kamerhe

Vital Kamerhe, ancien directeur de Cabinet du Président Felix Tshisekedi, en liberté provisoire depuis début décembre, a été évacué d’urgence, pour des soins à l’étranger.

Vital Kamerhe, ancien directeur de Cabinet du chef de l’Etat de la République Démocratique du Congo, Felix Tshisekedi, entre 2019 et 2020, qui est bénéficiaire d’une liberté provisoire accordé le 6 décembre dernier, a été évacué, lundi 3 janvier, en Europe pour des soins médicaux. L’homme politique congolais, qui avait été condamné et emprisonné pour détournement des deniers publics, serait très malade.

Victime de plusieurs malaises alors qu’il était incarcéré à la maison d’arrêt et de correction de Makala, Vital Kamerhe a été évacué sur la base d’un rapport médical présenté par ses soignants à la justice congolaise. Présenté comme un patient tabagique souffrant d’une forme grave d’hypertension artérielle : la cardiopathie hypertensive, l’homme politique a été victime de maux qui ont aggravé son état de santé.

Ses soignants ont par ailleurs indiqué que Kamerhe soufre également d’une maladie respiratoire chronique, un « esyndrome post-phlébitique unilatéral du membre inférieur gauche », des « palpitations non tolérées » et un « syndrome vertigineux ». Suffisant pour que son évacuation sanitaire soit validée par les autorités judiciaires congolaises, sans pour autant que sa destination ne soit pas précisée.

Toutefois, des membres de son parti, l’Union pour la nation congolaise, ont indiqué à l’Agence Anadolu que l’ancien président de l’Assemblée nationale de ce pays d’Afrique Centrale a été évacué en Belgique.

A lire : RDC : la mise en liberté provisoire de Vital Kamerhe cache-t-elle un mobile politique ?

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter