RDC : pourquoi les élections ont été reportées

Les élections présidentielle, législatives et provinciales, initialement prévues dimanche en République démocratique du Congo sont reportées. Et pourquoi ?

Selon une annonce faite ce jeudi 20 décembre 2018 par le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa, les élections présidentielle, législatives et provinciales, initialement prévues dimanche en République démocratique du Congo sont reportées. La CENI, qui invoque des problème logistiques, sanitaires et sécuritaires, indique être « techniquement dans l’incapacité d’organiser » ces élections le 23 décembre.

Pour justifier les causes techniques du report, la CENI note que Kinshasa manque de bulletins de vote après l’incendie d’un entrepôt, la semaine dernière. Dès lors, 5 millions de bulletins de vote en provenance de la Corée du Sud sont attendus à Kinshasa, samedi. Deux options se posent selon Corneille Nangaa : organiser l’élection en deux temps. D’abord, cette semaine dans l’intérieur du pays et la semaine prochaine dans la capitale, soit tout repousser d’une semaine. C’est cette hypothèse qui a donc été retenue.

Report « prémédité » ?

Un autre problème a été soulevé pour étoffer les raisons du report : l’épidémie Ebola qui sévit dans le nord-est du pays, dans le nord-Kivu et en Ituri. La CENI dit craindre une propagation de l’épidémie pendant les opérations de vote, surtout que 500 cas ont été déclarés. Elle veut donc plus de temps pour mieux préparer la population. Selon RFI, l’opposition trouve ce report d’une semaine inadmissible. Surtout qu’il a été annoncé tard, alors que l’épidémie Ebola et les problèmes logistiques sont connus depuis des mois.

La suspension par les autorités rd-congolaises, mercredi, de la campagne électorale dans la province de Kinshasa pour « des impératifs sécuritaires », faisait déjà penser à une décision de report du scrutin. Surtout que la CENI veut se passer de l’aide internationale et achemine, avec ses propres moyens, le matériel de vote. Ce qui faire dire à l’opposition que le report était bien programmé.