RDC : où sont passés les gorilles ?

Quarante cinq rangers sont à la recherche depuis ce mardi de six familles de gorilles du parc Virunga, à l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Ils ont disparu suite au conflit qui oppose l’armée et les rebelles depuis plusieurs mois.

Opération « gorillaz ». Mettre la main sur six familles de gorilles des montagnes disparues dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Telle est la mission de 45 rangers partis à leur recherche ce mardi. Ces primates du parc Virunga n’ont pas donné signe de vie depuis plusieurs semaines. Les violents affrontements entre l’armée et les rebelles les auraient fait fuir. Plus de 200 000 personnes ont également fui les combats sur cette zone frontalière entre l’Ouganda et le Rwanda. Environ 200 gorilles y vivent, ce qui représente le quart de la population mondiale de ces singes. Leur disparition est donc préoccupante.

Des braconniers toujours actifs

Les gardiens censés les surveiller ont été contraints de quitter le parc où ils résidaient, le 8 mai dernier. Les mutins rebelles du Mouvement du 23 mars (M23), poursuivis par l’armée, étaient venus s’y réfugier. Des combats à l’arme lourde se sont déroulés dans ce parc de 790 000 hectares, fermé depuis le 1er mai. Ils se sont estompés depuis deux semaines mais la tension est toujours vive. Une attaque aérienne y a même été menée par l’Onu contre les rebelles pour éviter qu’ils atteignent Goma, la capitale provinciale.

Les sept équipes de six rangers chargés de localiser les gorilles, les avaient repérés avant le début des combats, il y a six semaines environ. Des guides locaux leur prêtent main forte pour qu’ils puissent mener à bien leur mission. Ils doivent veiller à leur santé. Et les protéger des braconniers toujours actifs dans la région. Les responsables du parc devraient faire un état des lieux de la situation d’ici la seconde semaine d’août.

 RDC : les gorilles sauvés par un iPhone ?

 Les gorilles menacés

 Paludisme : gare au gorille !