RDC : mystérieuse réapparition de l’opposant Eugène Diomi Ndongala

Il était porté disparu depuis 100 jours. Ce député de l’opposition est réapparu hier, en RDC, rapporte RFI. Ce qui n’a pas désamorcé la polémique, bien au contraire. Les autorités ont ainsi réitéré que celui-ci n’avait pas été arrêté, contrairement à ce que pensent les proches de l’opposant. Eugène Diomi Ndonga était accusé de viols sur mineures et en cavale, pour le pouvoir. Mais pour son épouse, Patricia, le député était retenu prisonnier par les forces gouvernementales et il doit certainement sa « libération » au sommet de la Francophonie, qui s’ouvre aujourd’hui à Kinshasa, et au discours de fermeté du président français François Hollande. Celui-ci avait en effet jugé, ce mardi, la situation de la RDC « inacceptable ». Eugène Diomi Ndonga est actuellement placé sous surveillance.

Lire aussi :

 Francophonie : le Sommet de Kinshasa s’ouvre sous tension