RDC : Muhoozi Kainerugaba veut superviser les opérations militaires conjointes contre les ADF

Général Muhoozi Kainerugaba
Le général Muhoozi Kainerugaba

Le général Muhoozi Kainerugaba, fils du Président Yoweri Museveni, a exprimé son souhait de superviser les opérations militaires menées conjointement par les armées congolaise et ougandaise contre les rebelles ADF, dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Le fils de Yoweri Museveni multiplie ses sorties médiatiques et diplomatiques. Après avoir magnifié la réussite de l’opération militaire conjointe contre les ADF, Muhoozi Kainerugaba veut assurer désormais sa supervision. « Si mes deux Présidents acceptent, je superviserais les dernières manœuvres de notre opération Sujaa », a-t-il dit sur son compte Twitter.

En mars dernier, M. Muhoozi a annoncé sa  retraite dans l’armée ougandaise après 28 ans de service. Depuis lors, le fils ainé de M. Museveni est de plus en plus en vue, à travers ses prises de position sur les questions sécuritaires dans la région des Grands Lacs. En plus de ses visites au Rwanda et son rapprochement avec Paul Kagame, M. Muhoozi suit de près les opérations menées par l’armée ougandaise en collaboration avec l’armée congolaise, au Nord-kivu et en Ituri, deux provinces sous état de siège.

« Je viens de recevoir des informations ce matin, du major général Kayanja, que les ADF ont en grande partie fui toutes les zones que nous avons attaquées, à savoir le pont de Semuliki, Kambi ya Yua, Belu I, II et III, Tondoli, Kainama, Boga et Tshabi », a-t-il indiqué dans un message sur son compte Twitter. Ajoutant qu’en moins « de 5 mois, les forces conjointes UPDF-FARDC de l’opération Shujaa ont complètement évacué les ADF des bases qu’elles occupaient depuis plus de 22 ans ».

Depuis le 30 novembre dernier, l’armée ougandaise et l’armée congolaise combattent ensemble les rebelles des Forces démocratiques alliées, en territoire Beni, dans la province du Nord-Kivu, à la suite d’un feu-vert donné par le Président congolais, Félix Tshisekedi. Le week-end dernier, le représentant des forces de défense de l’UPDF, le général Wilson Mbandi, et son collègue le général Munsense Célestin ont pris l’engagement de poursuivre les opérations militaires conjointes en vue de mettre fin à l’activisme des rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF).