RDC: le mode de scrutin présidentiel fait polémique

Le mode du scrutin dans la perspective de la présidentielle en 2011 est au centre du débat de la vie politique en République démocratique du Congo (RDC), rapporte RFI. Le président Joseph Kabila s’est rendu le 2 janvier à Lubumbashi pour discuter avec les parlementaires locaux de cette question. La majorité souhaite établir un scrutin à un tour. « L’élection à deux tours a un impact négatif sur la vie politique, compte tenu des comportements de nos politiciens », selon Blaise Kaboué, membre du parti majoritaire. Un avis que rejette Baudouin Mayo de l’Union pour la nation congolaise (UNC), nouveau parti de l’opposition dirigé par Vital Kamerhe convaincu que le pouvoir en place « voudrait faire un passage en force ».