RDC: le gouvernement de RDC conteste un rapport sur la violence policière

Le gouvernement de République démocratique du Congo (RDC) conteste un nouveau rapport de l’ONG américaine Human Rights Watch qui critique les méthodes ultra violentes de la police du pays. Il accuse les policiers congolais d’avoir tué 51 citoyens et fait disparaître 33 autres personnes pendant une opération qui s’est déroulé de novembre 2013 à février 2014, rapporte RFI. Le pouvoir en place a appuyé sur la nécessité d’assurer la sécurité des citoyens du pays. Il a lancé une enquête dont les résultats devraient être connu d’ici la fin de l’année 2014.