RDC : l’ex-chef de milice congolais Thomas Lubanga reste en prison


Lecture 1 min.
Thomas Lubanga
Thomas Lubanga, l'ex-chef de milice congolais

Thomas Lubanga, ex-chef de milice congolais, reste en prison. En effet, la Cour pénale internationale (CPI) a rejeté ce lundi l’appel de ce fondateur de l’Union des patriotes congolais (UPC) accusé d’avoir enrôlé des enfants soldats dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

La Cour pénale internationale (CPI) a rendu son verdict. Thomas Lubanga est aux yeux de cette institution coupable d’avoir enrôlé des enfants de moins de 15 ans en République démocratique du Congo (RDC) entre 2002 et 2003. La chambre d’appel a rejeté à l’unanimité l’appel de Thomas Lubanga.

L’examen de l’appel de l’ex-chef de milice, Thomas Lubanga, a débuté le 19 mai dernier à La Haye. Il avait été la première personne condamnée par la Cour pénale internationale (CPI) en 2012 à 14 ans de prison pour avoir enrôlé des enfants soldats en Ituri, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

Lors de sa condamnation en 2012, les juges avaient mis en avant le fait qu’ils avaient en leur possession des preuves de l’implication de l’ex-chef dans cet enrôlement. Selon eux, l’ancien seigneur de guerre s’était rendu en personne dans les villages pour recruter les enfants, rapporte France 24.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter