RDC-Evacuation de Tshisekedi : la famille confirme, l’UDPS dément

L’évacuation vers l’étranger d’Etienne Tshisekedi pour des raisons sanitaires fait l’objet de rumeurs. Alors que les proches de l’opposant ont confirmé l’information, l’UDPS, le parti dont est issu ce dernier, dément.

L’incertitude règne autour de la santé du RD-Congolais Etienne Tshisekedi, absent depuis plusieurs mois de la scène politique. L’opposant de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) attend d’être évacué vers l’étranger afin d’y être soigné. Un avion médicalisé doit venir le chercher à Kinshasa. Les autorisations de survol et d’atterrissage ont été accordés en urgence, rapporte RFI. Le vol doit être opéré pour le compte de la société Air Alliance dans le cadre d’une évacuation sanitaire.

Sur la liste des accompagnateurs de Tshisekedi figurent son épouse, Marthe Kasalu Kibikila, un médecin et son assistant. Il est indiqué sur les documents mis à la disposition des journalistes qu’il s’agit d’un « patient asthénique avec perte de force », des « difficultés de marcher seul », une « nécessité d’une chaise roulante », des « paramètres hémodynamiques stables », un « état cardiorespiratoire normal » et un « diabète de type 2 ».

Discorde et polémique

L’autorisation d’évacuation a été accordée le même jour que la demande, à savoir le 8 août. Mais le transfert de ce dernier tarderait en raison d’une discorde entre la famille, qui a opté pour un prise en charge à Bruxelles, et son médecin qui préconise l’Afrique du Sud.

Pendant ce temps, l’UDPS persiste à démentir toute évacuation sanitaire et dénonce une manipulation du parti au pouvoir. Un haut cadre du parti a même affirmé que Tshisekedi devait se rendre aux Etats-Unis, en Belgique et en Allemagne pour des raisons personnelles et politiques. Or, le département d’Etat américain affirme n’avoir aucune trace d’une quelconque venue d’Etienne Tshisekedi sur son territoire.