RDC : émoi à Goma, un avion s’écrase en zone habitée et fait plus d’une vingtaine de morts

La quiétude des habitants de Birere, un quartier de Goma, a été perturbée ce matin par un drame peu ordinaire : un petit avion de la compagnie Busy Bee s’est écrasé quelques minutes après son décollage. Le nombre de victimes n’est pas encore identifié, l’aéronef, dans sa course, est tombé sur des habitations.

Seulement trois minutes après son décollage ce matin, l’avion, un Dornier 228, avec à son bord au moins 17 passagers, à en croire les sources de la compagnie, a piqué du nez s’écrasant sur des habitations situées non loin de l’aéroport de Goma. Il se rendait à Béni, à environ 350 km au nord de Goma. Le choc au sol a engendré un incendie que le camion pompier de la Mairie et celui de la MONUSCO ont essayé de maîtriser.

Aux dernières nouvelles, les recherches ont permis de retrouver déjà 23 corps, selon Joseph Makundi, le coordonnateur de la protection civile à Goma, qui se confiait à l’AFP. On ignore encore le nombre de personnes qui se trouvaient dans les maisons embrasées.
Cet avion est l’un des trois aéronefs dont dispose la jeune compagnie aérienne Busy Bee qui assure la desserte des zones enclavées de la province du Nord-Kivu.

C’est un malheur supplémentaire qui vient de frapper cette province déjà victime de l’épidémie Ebola depuis août-septembre 2018 et des attaques des groupes rebelles qui ont récemment entraîné la mort d’au moins 60 personnes civiles en un mois. Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, présent à Béni, a présenté ses condoléances aux familles des victimes.

Les recherches des corps des victimes se poursuivent.