RDC : des députés de la précédente législature en sit-in pour réclamer leurs indemnités de sortie

Le Parlement de la République démocratique du Congo

Hier lundi 28 octobre 2019, le siège de l’Assemblée nationale congolaise a été le théâtre d’une scène plutôt inhabituelle. Des députés de la précédente législature sont venus réclamer des indemnités de sortie, selon eux, restées impayées depuis février 2019.

D’anciens élus du peuple dans les locaux du Parlement, assis à même le sol pour certains, debout pour d’autres, ils ont le visage fermé n’exprimant d’autres sentiments que l’angoisse et la désolation. Tous sont là pour la même raison : entrer en possession de leurs indemnités de sortie. Mais le cabinet de la présidente de l’Assemblée nationale soutient qu’aucune indemnité de sortie n’est restée impayée.

« (…) Les indemnités de sortie ont été entièrement payées et à ce jour, aucun député de la législature passée n’accuse un retard à ce sujet. Le problème ne devrait donc pas être posé à Jeanine Mabunda, mais plutôt au trésor public (gouvernement) si retard il y avait », fait observer le cabinet du chef du Parlement. Mais à en croire certains médias locaux rapportant les propos du député national élu de la ville de Butembo, Crispin Mbindule, les revendications des anciens parlementaires ne manquent pas de légitimité.

En effet, selon les explications de cet élu qui a également fait partie de l’ancienne législature, les députés ont touché ce qui leur revient de droit pour leur mandat de cinq ans ; ce qui reste à leur payer concerne les deux années supplémentaires passées au Parlement.
Jusqu’à leur départ des locaux du Parlement, dans l’après-midi du lundi, ces ex-députés n’ont pas réussi à obtenir gain de cause.