RDC : 38 personnes tuées dans l’est

Dans le Sud-Kivu, dans la localité de Mutarule, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Bukavu, capitale de cette province limitrophe du Burundi, le gouvernement congolais a indiqué lundi soir que 38 personnes avaient été tuées dans la nuit du 7 au 8 juin. Elles seraient victimes d’un conflit ethnique, alors que le bilan de ces violences était évalué jusque-là autour de 30 morts. « Un vol de bétail a donné lieu à des actions de représailles privées qui ont débouché sur un véritable carnage, provoquant 38 tués », selon un communiqué officiel publié à l’issue d’une réunion extraordinaire du Conseil des ministres.